Perception de l’art

L‘art nous permet de s’extérioriser, de sortir et découvrir des visions, des émotions d’autrui. Une vue d’un univers multiple et surdimensionnel qui se multiplie devant nous, elle se multiplie en autant de regards et d’artistes. Une vision et une émotion vécues différemment de la notre, inconnues par nous.

SONY DSC
Artiste: Nataliya Yatel, Dnipro, Ukraine, « The one who chases the seagulls »

 

Quel que soit le type d’art, la première étape pour apprendre à apprécier l’art est simplement d’apprendre à regarder. C’est plus difficile que ce que l’on croit habituellement. Souvent, nous pensons à regarder comme un acte passif comme nous regardons la télévision ou feuilleter des images dans un magazine. Mais l’étude des arts visuels nécessite plus que la visualisation vide, elle nécessite une attention particulière de notre regard, une analyse approfondie du sujet. La visualisation doit être active plutôt que passive.

Alexander Donskoi Move your self 142 x 269
Artiste: Alexander Donskoi, Toronto, Canada, « Move your self »

 

La visualisation active permet de voir les invisibles, les informations cachées dans les données. La visualisation s’appuie sur la perception humaine pour rendre la structure, les régularités et les tendances apparentes à partir des données numériques. La visualisation ancre nos modèles mentaux aux artefacts cognitifs externes. Les artefacts cognitifs utilisent des métaphores spatiales et visuelles pour rendre visibles les données. La visualisation a un double rôle: comme outil exploratoire et comme outil de communication. La visualisation est une technologie d’interface à l’intérieur de la boucle de découverte scientifique.

unnamed (4)
Artiste: Raluca Pilat, Montréal, Québec, « IMAGINARIUM »

 

Pensez à visualiser l’art comme si vous alliez en voyage dans un autre pays. Pratiquez-vous à élargir vos horizons et à rester ouvert à beaucoup de choses que vous ressentirez, Les émotion vous viendront. Cette parenthèse d’ouverture peut être difficile face à une œuvre d’art moderne. Pour de nombreux téléspectateurs qui ne connaissent pas l’art contemporain, la réponse négative est probablement basée sur une réaction première et directe. Rien n’est faux d’avoir une forte réaction personnelle à l’art visuel. En fait, les artistes modernes espèrent créer de telles réactions. Certains préfèrent que les gens détestent leur travail plutôt que de s’ennuyer à leurs regards. Mais les téléspectateurs qui regardent rapidement et réagissent à l’art, sans vraiment essayer de le comprendre, manquent d’un univers riche d’expériences visuelles.

unnamed (5)
Artiste: Marie José Maillé, Montréal, Québec, « Soleil de plomb »

Admirer l’art visuel peux être un art en lui même, un procédé de regard autrement connu ou habituelle de notre façon de faire quotidienne. Un dialogue autour d’une toile avec différentes interprétations devient des plus intéressant car chacun y apporte sa perception unique, telle que nous le sommes comme personne, unique.

Pierre Marc DesJardins

Laisser un commentaire