sapiosexualité

La sapiosexualité, qu’est-ce donc?

Non ce n’est pas l’excitation sexuelle à la vue d’un sapin mais plutôt un concept qui place l’intelligence d’une personne comme le critère déterminant de l’excitation sexuelle.

Marylin Monroe était probablement une sapiosexuelle car de toutes évidences, elle était attirée par les hommes intelligents, comme le prouve le choix de plusieurs de ses amants.

Elle n’est pas la seule à privilégier un cerveau bien fait à un corps bien fait. Craquer pour un esprit plutôt que pour un physique même si nous vivons dans l’ère de l’image, la sapiosexualité fait de plus en plus d’adeptes bien qu’elle soit encore une minorité méconnue et discrète dans le monde des préférences sexuelles.

Sans pour autant être une étude exhaustive, paraît-il que les deux tiers des hommes et des femmes disent être séduits en priorité par le charme ou le physique chez leur partenaire.

Les sapiosexuels, eux, sont fatalement attirés par l’intelligence, mieux, ça les excite. Libre à chacun de définir ce qu’est une personne intelligente. Une personne intelligente peut être quelqu’un qui vous apprend des choses que vous ne connaissiez pas, ça peut aussi être quelqu’un qui s’exprime bien, quelqu’un de pertinent, qui a le sens de la repartie, que l’on écoute dès qu’il ou elle prend la parole, son penmanship, son humour, bref, à chacun ses critères d’intelligences.

C’est bien beau mais allons-y d’un exemple plus concret afin de démystifier tout ça. Prenons l’exemple d’une personne mâle, avec du poil sur le « chest » ayant un esprit vif, une bonne allocution, un funambule avançant sur un fil, balançant entre l’intelligence et la connerie, une personne maîtrisant l’art de jongler avec les mots, une personne possédant la beauté de l’intelligence émotionnelle. Bref, appelons-le Marc.

Marc, homme dans la mi-quarantaine, viril, pas chochotte, attirant ces femmes, femmes sapiosexuelles. Eh oui, en plus il est bel homme, c’est ce qu’on lui dit mais dans son humilité il rétorque à chaque fois « je ne suis que ton miroir ma chère ».

Bien que beau bonhomme il est à des lunes de ressembler à un Dieu grec, oui c’est un Dieu, mais pas ce genre de Dieu, plus du genre Bouddha. Mais Marc attire ce genre de femme, il dégage, même propre il dégage autre chose que le parfum Eau Fraiche de Versace ou LEGEND Spirit de Mont-Blanc, il dégage charisme, charme et phéromone. Je vous en parle comme si je le connaissais, eh bien oui, je le connais, je l’ai croisé quelques fois au Café des Trois Colombes assis entre Joe et Dassin.

Voilà que le QI donne place au Q, mais si la reconnaissance d’une intelligence cognitive fulgurante chez l’autre est importante, elle n’est peut-être pas suffisante.

Moi je crois que c’est avant tout dans l’intelligence émotionnelle et dans l’effort à transmettre à l’intérieur du couple que va se nouer une relation et ce avec l’esprit, le corps et le coeur. L’un des trois à mon avis n’est pas suffisant, surtout à long terme car il doit quand même y avoir un minimum de désir physique et non seulement psychique, c’est mon avis et vous en ferez bien ce que vous voulez les amis(es).

Serveur, que l’on m’apporte à boire, il fait « soif » ce soir.

Marc Cloutier

Laisser un commentaire