Connaissez-vous mon côté « rénovateur »?

Plusieurs de vous qui me voyez plus souvent en talons hauts s’imaginent mal me voir avec mon marteau en main, mes jeans tachés et ma toque sur la tête, no makeup. Si vous me voyiez dans mon quotidien, ce côté prends autant de place que les soirées glamour, sauf que c’est plus souvent condensé.

J’ai acheté ma première « vieille » propriété à St-Sauveur, il y a environ 20 ans. Cette propriété, un duplex et une maison inséparable n’ayant pas assez de terrain pour les séparer, était une reprise de finance. Lors de la visite, un écureuil nous y attendait dans le logement du bas du duplex, ayant élu domicile à l’intérieur. En fait, il aurait bien aimé en sortir, il avait essayé en grugeant tous les cadres de bois des fenêtres. Le logement du haut était occupé et semblait en assez bon état, et la maison située à l’arrière était habitée par une famille très agrandie, je n’ai jamais compris combien de personnes habitaient là exactement! Donc, comme vous pouvez l’imaginer, les deux bâtisses dont nous ne savions pas l’âge avaient besoin de beaucoup d’amour. J’ai appelé mon frère, car j’étais travailleuse autonome et donc difficile à l’époque d’obtenir du crédit. Nous avons acheté notre première propriété… à rénover. Mon frère habite à Ottawa, notre entente était que je prenne en charge les travaux et l’administration.

On commence par où?

Bon, quand on n’a jamais rénové, on fait plein d’erreurs. Je n’avais pas acheté avec un livre d’instructions avec la propriété. La première, j’ai engagé un gars qui me disait avoir des cartes de compétence, mais il n’en avait pas finalement et je l’avais cru sur paroles. Il a commencé les travaux, ensuite il a pris un autre contrat en même temps que le mien, il arrivait en fin de journée sur le chantier, bière à la main, faire les travaux… Ha la jeunesse et l’innocence, j’en ai appris des choses! Il a posé ma céramique de mur, très blanche et lustrée, sur le plancher, les armoires de cuisines n’étaient pas droites, il y avait autant de peinture sur les murs que sur les planchers de bois… bref, vous comprenez que bien que je voulais tout refaire, ça s’est mal terminé.

Pendant ce temps

Heureusement que j’étais présente sur le chantier, car croyez-le ou non, ça aurait pu être pire. Mon père venait nous donner un coup de pouce de temps en temps, j’ai fait avec lui les escaliers en ciment pour la descente au sous-sol. Nous avons fait aussi les puits secs, le ciment du sous-sol, bref, je ne chômais pas. Nous avons gardés cette propriété jusqu’en 2016, un très bon premier achat, avec beaucoup d’apprentissages.

À chaque étape dans ma vie où je déménage, je choisis une propriété avec un potentiel de rénovations. Un, ça me permet de la mettre à mon goût, mais aussi on ne se le cachera pas, j’augmente la valeur de la propriété. J’ai donc acheté et revendu depuis quelques propriétés. La dernière que j’ai achetée, il y a à peine de plus d’un an, est un duplex centenaire, qui lui aussi a manqué d’amour et surtout était rénové au moindre coût (lire à la « botch »).

Ps. La fille aussi a mit la main aux renos

Prendre des experts!

Je vous parle de tout ça et j’aurais pu continuer longtemps avec des anecdotes de rénovations, mais avant de vous lancer dans des rénos, ayez des plans, un budget et important de s’y tenir… oui, il y a des surprises, mais prévoyez-les aussi dans votre budget. Aussi, prenez le temps de magasiner, faire faire des devis, et n’essayez pas couper les coins ronds, ça nous rattrape toujours et fini par nous coûter plus cher.

Si vous prévoyez faire de la rénovation ou de la construction au printemps, je vous suggère d’aller faire un tour au salon expo habitation. Avec 600 fournisseurs de produits et services pour la construction, la rénovation et la décoration, c’est le plus important événement consacré à l’habitation au Québec. On y trouve une diversité exceptionnelle des produits et services. La prochaine édition mettra en vedettes 2 grandes thématiques : la réalité virtuelle grâce à DuProprio et AzzaVR; et les entreprises dont les produits et services sont à caractères écoresponsables. De plus, vous pourrez rencontrer plusieurs personnalités publiques, entre autres Denis Bourgeois, Félix Ménard, Geneviève Everell, Luc Poirier, Emilie Cerretti.

Du 8 au 11 février au Stade Olympique, pour la programmation complète : www.expohabitation.ca

Bonne Rénovation!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s