Le CNous avons une très belle suggestion pour vous. Le 21e Festival International du Film pour Enfant de Montréal (FIFEM) présente sa programmation 2018, du 3 au 11 mars, dans laquelle tous les enfants s’y retrouvent, même les minis cinéphiles à partir de 2 ans.

Hier, la journée était grêleuse et pluvieuse, parfaite pour aller au cinéma voir en avant-première « Le Petit Spirou ». Personnellement, je ne connaissais pas beaucoup les BD de Spirou, mais j’étais avec 3 personnes qui l’ont lu et l’adoraient. Comme je suis toujours ouverte à la découverte, vive l’aventure du Petit Spirou !

Le long-métrage est réalisé par Nicolas Bary et met en vedette Pierre Richard, François Damiens, Philippe Katerine, Natacha Régnier et Sacha Pinault. Un coup de cœur pour l’interprète de Spirou, ce jeune comédien est charmant et nous amène dans son monde sans remises en question. On le suit du début à la fin. Les grands comme les petits rient, mais pas toujours aux mêmes endroits. Chacun y trouve ses moments de bonheur.

J’y allais sans aucune attente et finalement c’est un film que j’ai adoré tout comme mes amis qui eux, étaient des fans avec des attentes plus élevés que les miennes. Un beau moment d’évasion pour toute la famille.

À l’affiche au Québec dès le 2 mars!

Programmation FIFEM 2018

Deux films en première mondiale, sept longs-métrages et 20 courts-métrages réalisés par des femmes.

Grâce aux films présentés en « Compétition officielle » les familles visiteront:

La Chine, avec BALLADE DU TIBET de Zhang Wei, qui suit une bande d’enfants souffrant de déficience visuelle, qui se lance dans un périple incroyable afin de découvrir le monde et suivre leurs rêves.

La Belgique, avec ROSIE & MOUSSA de Dorothee Van Den Berghe, présenté en première mondiale: un film sur la jeune Rosie, qui, ayant perdu la trace de son père, se lie d’amitié avec son nouveau voisin qui l’aidera dans sa quête d’identité.

L’Italie, avec SUR LES TRACES DES HÉROS d’Henry Rincón: récit inspirant du très courageux Edouardo qui, malgré son handicap et grâce à l’aide d’un professeur dévoué, trouvera la force de réaliser son rêve.

Le Danemark, avec LES KIDNAPPEURS de Frederik Meldal Noogard: une comédie d’action à l’humour décapant. Elle met en vedette la famille Bertram qui se voit attiré dans une combine rocambolesque de l’oncle Georg, éternel délinquant.

L’Inde, avec LE RÊVE DE PICHKU de Nila Madhab Panda: film Bollywood présenté en première mondiale qui suit les aventures du petit Pichku. Il grandit dans le plus grand bidonville de Delhi et est terrifié à l’idée de devoir faire caca en plein air, à l’instar des autres habitants.

L’Islande, avec JUSTE POUR L’ÉTÉ de Gudrun Ragnarsdottir: film touchant qui suit deux fillettes qui décident de s’évader du centre d’accueil où leur mère les a abandonnés.

Enfin, l’Allemagne avec WENDY LA CAVALIÈRE de Dagmar Seume: à propos de la relation particulière qui unit une cavalière blessée et son cheval, qu’elle a sauvé de l’abattoir.

Pour une deuxième année consécutive, on retrouvera également une sélection de courts-métrages en « Compétition officielle » (voir la programmation complète) .

Aussi, une panoplie de coups de cœur et de films inédits seront présentés au Cinéma Beaubien dans le cadre de la section « Panorama » du festival (voir la programmation complète).

 

Pour les ados

Pour la première fois, le FIFEM propose une sélection de films spécialement pour ados avec sa section « Ciné-ado ».

On y trouve notamment:

Le long-métrage CHARLOTTE A DU FUN réalisé par Sophie Lorain. Il met en scène une jeune fille qui se remet difficilement d’une rupture amoureuse. Elle décide ensuite de se laisser aller à ses envies.

GARDE LE SOURIRE de Sean Cisterna, inspiré de faits vécus. Le film suit une jeune patineuse artistique qui voit son monde s’écrouler lors qu’elle apprend qu’elle est atteinte du cancer.

LE SOLEIL DE MINUIT de Kirsten Carthew. C’est l’histoire d’une adolescente qui décide de fuguer la maison de sa grand-mère suite à la mort de sa mère.

Pour les tout-petits

Encore une fois, la section « Mini-cinéphiles » proposera des films accessibles dès deux ans.

Notamment:

  • LA CABANE À HISTOIRES de Célia Rivière, présenté en première nord-américaine. Ce film hybride (1/3 de prise de vues réelles et 2/3 d’animation) met en scène quatre amis qui découvrent les joies de la lecture, et
  • DANS LA FORÊT ENCHANTÉE DE OUKYBOUKY de Rasmus A. Sivertsen, film coloré sur les joyeux habitants de la forêt Oukybouky. Ils doivent s’unir pour se défendre face à deux vilains voisins.

Des films et des activités gratuites

Le FIFEM s’associe de nouveau avec le Musée des beaux-arts de Montréal afin d’offrir aux enfants et à leur famille une occasion privilégiée de visionner les meilleures œuvres de la production mondiale. Des films primés et des coups de cœur des dernières éditions du FIFEM seront proposés gratuitement à l’Auditorium Maxwell-Cummings.

La sélection compte notamment

  • MONSIEUR GRENOUILLE d’Anne van der Heide, présentée en français et en anglais;
  • LE CŒUR EN BRAILLE de Michel Boujenah;
  • ANTBOY 3 : LE COMBAT FINAL d’Ask Hasselbalch ainsi qu’un programme de courts-métrages en provenance du Royaume-Uni.

Le Cinéma Beaubien présentera également trois activités gratuites.

Tout d’abord, les amateurs de bandes dessinées pourront découvrir en exclusivité les trois premiers épisodes de la série télévisée LES LÉGENDAIRES. Elle sera bientôt diffusée sur les ondes de Télé-Québec.

Aussi, les festivaliers pourront découvrir EN ROUTE POUR PERSEIGNE. C’est un documentaire qui nous emmène dans l’une des plus vieilles colonies de vacances de France.

Finalement, avec LE COMBAT DES COURTS, les jeunes pourront découvrir une compilation de courts-métrages sélectionnée par d’autres jeunes de leur âge.

En effet, dans le cadre du Programme Montréalais d’Action Culturelle, des classes du primaire ont été appelées au renfort. Ils ont joué le rôle de programmateur, en analysant une panoplie de films pour finalement sélectionner leurs favoris.

Les 7 et 8 mars 2018, il y aura des ateliers gratuits par les animateurs de L’ŒIL CINÉMA. C’est un programme éducatif de l’Association des cinémas parallèles du Québec.

Présenté à La Maisonnée, l’atelier MÉTIERS DU CINÉMA sera offert en matinée. Il survole les grandes étapes de la production d’un film.

L’atelier JE M’ANIME, qui explore la technique de pixillation (enregistrement image par image), sera proposé en après-midi.

Pour toute la programmation : https://fifem.com

Bonne relâche et bon cinéma à tous!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :