World Press Photo Montréal 2018

La 13 ième édition de la plus grande et prestigieuse compétition de photographie journalistique du monde est en cours à Montréal.  Ayant attiré quelques 55,000 visiteurs en 2017, cette année s’annonce tout aussi populaire.  73 000 photos y ont été soumises par 4500 photographes de 125 pays.  Mais attention, cœurs sensibles, soyez prêt pour un choc.

Photos d’événements d’un monde trouble.

Lorsque nous parlons de photos journalistiques,  bien entendu, plusieurs choquent et portent à réflexion.  L’état du monde est tourmenté et c’est très bien rapporté par la pellicule des photographes.  Le gagnant de cette année est le photojournaliste du Venezuela, Ronaldo Schemidt ( Agence France Presse ) pour sa photo prise le 3 mai 2017 lors des émeutes et démonstrations contre le Président Nicolas Maduro à Caracas.  Nous y voyons le protestataire José Victor Salazar Balza englouti par des flammes.  Ce n’est pas de la fiction ni du cinéma.

Pour l’édition 2018, les visiteurs auront également l’occasion de découvrir quelques expositions complémentaires, notamment celle d’ICI RDI portant sur le travail de ses correspondants à l’étranger.  La Presse présente un reportage sur le quartier Montréal-Nord, dix ans après la mort de Fredy Villanueva.  On peut aussi y voir  ‘’Photos dans la rue’’qui est un projet d’ateliers mis sur pied pour de jeunes sans-abri en situation précaire et ‘’Regards’’ d’Oxfam Québec.

Au niveau international les thèmes explorés sont l’attaque terroriste du Pont de Westminster à Londres, la libération de Mosul en Irak, l’exode de réfugiés Rohingya du Myanmar, les jeunes réfugiés Roma souffrant du syndrome de résignation, la production massive de déchets au Nigéria, les efforts pour sauver les rhinocéros des braconniers en Afrique du Sud. Aussi, le sauvetage de jeunes éléphants au Kenya et des jeunes femmes libérées de Boko Haram, entre autres.

Plusieurs des photographies nous invitent à une réflexion sur la tristesse d’un monde violent, interrogent son avenir. Les problèmes liés à l’environnement y sont également présentés.  Lors de mon passage les gens déambulaient en silence devant l’exposition, certains versant des larmes.  Le déplacement et la visite en valent le coup.

Le World Press Photo est ouvert au public du dimanche au mercredi de 10 h à 22 h, puis du jeudi au samedi de 10 h à minuit. Bonne visite

Pierre Marc DesJardins

World Press Photo Montréal 2018

Marché Bonsecours

325 Rue de la Commune E, Montréal, QC H2Y 1J3

http://www.worldpressphotomontreal.ca/

Laisser un commentaire