Saint James, l’histoire derrière la marque

À l’heure du « fast fashion », il est plus qu’agréable de rencontrer une marque qui existe depuis plus de 100 ans et qui base leurs collections sur la durabilité en plus du style et du confort.

L’histoire

L’entreprise Saint James (prononcer JAME et non JAIME)est implantée en Basse-Normandie, à proximité du Mont-Saint-Michel, en France, depuis 1889. Sa notoriété s’est forgée sur un vêtement culte « le vrai chandail marin tricoté en pure laine vierge », destiné à l’origine aux marins pêcheurs.  Ce pull à la maille si serrée qu’on le dit « imperméable ». Il protégeait du froid et des intempéries les marins partis pêcher dans les eaux froides de l’Atlantique Nord.

 

Savez-vous combien ça prend de fil pour faire un pull?

18 étapes de fabrication sont nécessaires à la confection d’un pull Saint James et 23 kilomètres de fil. Plus de 18 couturières auront coupé, confectionné, contrôlé et repasséle modèle final, une qualité irréprochable! 

 

Ses collections

La Marinière est et sera toujours dans notre gare robe, c’est un indémodable. Cette pièce a fait la réputation de la marque et chaque saison elle se retrouve dans les collections, portant la couleur de la saison. 

En plus de sa classique Marinière, la marque a étendu ses collections en proposant des vestes, gilets, manteaux, pantalons, robes, jupes, polos et accessoires, pour femmes, hommes et enfants. 

 

La laine, est-ce que ça pique?

Un vêtement Saint James, utilisant le procédé « Gemini System », est constitué d’une face extérieure en pure laine vierge, et d’une face intérieure douce en coton émerisé pour un confort sans pareil. Donc, ça ne pique pas! 

Un savoir-faire unique 

En reconnaissance de leur savoir-faire unique en tricotage depuis plus de 120 ans, Les Tricots SAINT JAMES ont reçu le label d’État « Entreprise du Patrimoine Vivant » en 2014. Ce label distingue les entreprises françaises aux savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence.

La marque se retrouve en Europe oui, mais aux États-Unis, en Asie et bien sûr chez nous, au Canada. 

 

Laisser un commentaire