Comment savoir s’il est temps de passer au suivant ?

Êtes-vous dans une relation qui ressemble à une voiture que vous tentez de démarrer à -40 degrés Celsius un matin d’hiver à Montréal ? Le moteur veut démarrer mais n’y arrive tout simplement pas malgré que le réservoir d’essence soit plein ? Vous appuyez sur la pédale à gaz mais en vain ?

Les relations on/off (pardonnez-moi les termes anglais mais ils me semblent parfaits pour le sujet de l’article) sont difficiles à résoudre pour la personne qui voudrait bien jouir d’une stabilité amoureuse. Et voilà que vous espérez au changement et qu’au plus profond de vous-même vous savez que vous êtes la bonne personne pour elle ou lui et que ces instants partagés devraient croitre en une relation merveilleuse. Il est bien écrit « devraient », pourtant, c’est le statu quo qui perdure et la dynamique du couple n’avance pas vers l’horizon souhaité. Le problème est plus courant que vous ne le pensez. En fait, dans mon travail de coach, c’est l’une des choses les plus courantes que je vois.

L’histoire est toujours la même et le client aimeraient trouver chez moi une opinion rassurante qu’il fait le bon choix de donner une chance de plus à la personne qu’il fréquente. Chaque fois qu’il est avec cette magnifique personne, la chimie est très intense et il est convaincu qu’il n’y a AUCUNE RAISON que les sentiments ne soient pas réciproques. Les amoureux se disent combien ils s’aiment bien, mais à la minute où ils se séparent, pouf ! Disparition, pendant des semaines voir même des mois.

La frustration commence, ou recommence : messages vocaux, envoie de messages textes, sans réponse directe ou peut-être sans aucune réponse du tout. Et puis, les semaines passent, et juste au moment où il aurait abandonné, au moment où il était prêt à partir et à aller de l’avant pour trouver quelqu’un qui est à la même place que lui…Réapparition. Et le couple se donne encore une fois au même tango, passionné et décevant.

Si vous suivez la logique de l’histoire, la solution semble probablement évidente. Quiconque a vu son meilleur ami ou sa sœur vivre pareil manège d’émotions, sait qu’il serait assez simple pour celle ou celui qui vit des hauts et des bas amoureux de bloquer le numéro de téléphone et de supprimer le profil Facebook de l’être aimé. Mais quand c’est vous, c’est un peu plus difficile d’être objectif (ve). Vous ne voulez peut-être pas voir la vérité, et disons-le c’est difficile d’admettre que la relation n’est pas viable et que les attentes ne sont pas les mêmes pour les deux personnes concernées.

Alors voici un peu de vérité de ma part, en ce qui concerne les relations qui ne vont nulle part. Si c’est votre cas et que vous vous trouvez deux pieds joints dans une situation similaire, il y a selon moi deux façons d’approcher le problème.

1.  Être honnête. Dites-lui ce que vous ressentez pour lui ou elle et demandez-lui directement son intérêt à développer le genre de relation que vous souhaitez. Ensuite, vient la partie difficile… accepter la réponse. Si la réponse est négative, vague, ou non existante, donnez-vous le crédit d’avoir essayé. Vous pouvez avancer sans elle ou lui, sachant sans l’ombre d’un doute que trouverez une meilleure personne pour vous.

2.  Si l’approche directe vous rend mal à l’aise, concentrez-vous simplement sur ses actions. Si votre douce moitié ne fait pas d’efforts pour être avec vous en dehors de vos rencontres occasionnelles, ou si elle ne souhaite pas passer à la prochaine étape cela signifie que ces rencontres sont tout ce qu’il ou elle veut de vous. Donnez-vous la permission (ou l’ordre) de passer à autre chose. Il est de votre devoir de trouver les raisons pour éliminer un candidat ou une candidate potentielle de votre liste et non lui trouver des raisons ou qualités pour le ou la garder. C’est l’une des rares fois où vous aurez avantage à voir le verre à moitié vide plutôt qu’à moitié plein. Ça fait toute une différence.

En conclusion, vous ne devez en aucun cas baisser vos exigences et trouver des excuses pour garder une amourette dans votre vie lorsque vous aimeriez vivre le grand amour. Si la relation ne vous sert plus, mettez-là derrière vous. Quand l’espoir est créé de toute pièce par une mauvaise classification des données que vous avez pourtant si bien récoltées, il est temps de passer au chapitre suivant.Écoutez la petite voie qui vous chuchote de le ou la laisser.

Quel que soit votre problème relationnel, je veux en entendre parler ici sur le blog! N’oubliez pas de poser votre question afin que j’y répondre dans un prochain article!

Natacha Noël, Matchmaker et Coach rencontre

Crédit photo : Pinterest

Publicités

Laisser un commentaire