La semaine dernière nous étions invités à un souper très intime avec Ophélie Loubersac , œnologue, pour découvrir le nouveau millésime 2016 de Mouton cadet.

L’histoire

Avant de vous parler du vin, revenons sur l’histoire de Mouton Cadet. En 1930, le baron Philippe de Rothschild, déjà propriétaire du Château Mouton Rothschild, décide après quelques « mauvaises » années de récoltes de ne plus donner l’appellation « Château » mais de commercialiserson vin sous le nom de « Mouton Cadet ». Pour la petite histoire, le baron est lui-même le cadet de la famille, d’où le naturel du nom. Dès 1932, le succès de ce vin est tel qu’il doit compléter l’approvisionnement par l’achat de la production d’autres domaines de la région.

Un innovateur

Le baron fut aussi le premier à faire de l’embouteillage au Château, auparavant, le vin était vendu en barils et c’étaientles acheteurs qui décidaient de l’étiquette. En plus de son idée de mise en bouteille au château, Philippe fait dessiner ses étiquettes par les artistes les plus reconnus de l’époque. Imaginez une bouteille avec un Dali, Marc Chagall, Jean-Paul Riopelle, Cocteau ou même un Pablo Picasso. Nous aimerions bien tomber sur une de ses étiquettes 😍

D’hier à aujourd’hui

Aujourd’hui, ce sont 7 œnologues qui travaillent avec 300 viticulteurs de la région. Le Mouton Cadet demeure un vin d’assemblage qui diffère chaque année, mais qui respecte toujours sa palette d’où l’importance de chacun desœnologues. La production du Mouton Cadet est de 9 millions de bouteilles par années et il est exporté dans 150 pays.

Le millésime 2016

Nous avons eu la chance d’avoir un des 100 coffrets qui sont distribués dans le monde afin de découvrir les odeurs de ce vin. Il a été fait en collaboration avec un parfumeur,c’est vraiment une belle méthode pour découvrir toutes les notes.

1re note : fruits rouges, fruits noirs
2e note : caractéristiques épicées mais pas trop corsées
3e note : en fin de bouche le côté vanille ressort

Nous le conseillons comme vin de tous les jours, pas trop intense, facile à boire, il accompagne beaucoup de mets.

Pour le Mouton cadet réserve : il est plus tanique, plus de structure et plus bois. Il est définitivement dans notre palette et il est notre préféré Mère et Fille.

Californie et Chili

Baron Philippe de Rothschild étend son savoir-faire jusqu’au Chili, il a été aussi un des pionniers des vins de Californie en s’associant avec le vigneron américain, Robert Mondavi, pour fonder l’Opus One Winery  à Oakville.

Quand on ouvre une bouteille, on ne connait pas toute l’histoire qu’il y a en arrière, j’espère que tout comme nous, vous en avez appris un peu plus sur ce vin, ne vous reste qu’à le déguster maintenant!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :