Q : Est-ce que la galanterie existe toujours?

Excellente question Nancy! Voyons voir ce que signifie galanterie avant d’y répondre, histoire de ne pas m’égarer dans ce blog.

Le Larousse nous dit : Politesse empressée auprès des femmes.

Propos, compliments flatteurs adressés à une femme (surtout pluriel) : Débiter des galanteries

Wikipedia donne la version suivante :

La galanterie est un code de conduite organisé autour de la femme, souvent sous la forme de propos ou compliments flatteurs à l’égard des femmes. Vécue par beaucoup comme une forme de politesse et de savoir-vivre, elle est aussi considérée comme un moyen de séduction.

Et finalement le CNRTL : Disposition à se montrer Courtois envers les femmes, à les traiter avec déférence, à les entourer d’hommages respectueux, d’aimables prévenances.

Ainsi, il s’agirait plus de la communication verbale au début d’une relation et pendant la phase ou l’homme fait la cour à la femme que des actions telles que d’ouvrir la porte, aider une femme à mettre son manteau ou lui tirer la chaise au restaurant.

Revenons à la question de départ. La galanterie existe-t-elle toujours?

Cela suppose que vous avez de la difficulté à la trouver. J’ose plutôt croire qu’elle s’est transformée sans pour autant avoir disparu et qu’il est possible que certains hommes veuillent raccourcir le temps ou ils courtisent la femme pour obtenir ses faveurs.

« Mademoiselle, votre beauté m’étourdit! Puis-je vous raccompagner là où vous allez? »

Ou « Salut sexy, as-tu des photos? »

On sait bien de quel genre de photos iI est ici question. (Pour ceux qui ne sont pas habitués aux applications, sachez que les photos de poitrines sont demandées à outrance.)

Que préférez-vous? Le premier flirt ou le second?

Pensez-y, n’allez-vous pas vous demander, en 2019, si M. pense vraiment que vous allez accepter un lift et entrer dans sa voiture?

Vous voyez il n’est pas facile pour les hommes d’être galants quand ils se font repousser pour toutes sortes de bonnes raisons (sécurité oblige).

J’ai moi même ce défaut de dire non merci lorsqu’un homme me demande s’il peut transporter la boite que je tiens dans ma main en route vers ma voiture par exemple… Chaque fois je me dis… zut… j’aurais dû accepter. C’est un réflexe car la boite n’est pas assez lourde pour que j’accepte l’aide, bien que je sache très bien que tout au fond de moi, je voudrais bien la recevoir.

C’est rare également que je mentionne #moiaussi mas je sais que certains hommes font attention à leur propos au travail de peur que la galanterie soit mal perçue.

Alors on fait quoi?

Si on a l’impression que personne ne veut dire bonjour sur les applications, que les gens veulent aller plus vite et brûler des étapes et ne pas faire d’efforts pour apprendre à connaitre l’autre, c’est qu’il y a vraisemblablement un virage.

Certains hommes et femmes (oui, j’ai bien dit, certaines femmes) veulent une interaction sexuelle pour vérifier si la chimie est bonne, et ce rapidement. On a donc l’impression que la galanterie n’existe plus.

Il n’y a pas si longtemps, on avait pas l’habitude d’être tant exposé à des célibataires qui avaient d’autres buts que de s’investir pour le long terme et si ça arrivait, on se situait dans une situation de bar ou autre et on jugeait que c’était sans doute normal mais maintenant avec la formule application rapido presto, droite ou gauche, c’est oui ou c’est non? le diaporama change et la galanterie aussi.

Il y a cependant certains hommes qui trouveraient ça odieux que de ne pas utiliser la galanterie même pour arriver à des buts récréatifs… Ils sont là, suffit de leur ouvrir la porte et de se laisser gâter par le son de leur voix ou de la lecture de leur plume.

Êtes-vous réceptive?

Le monde s’est rapetissé, les gens veulent des solutions rapides pour arriver à leurs fins et ces solutions existent. Il faut juste se donner la chance d’accepter que différentes personnes aient différents buts et aussi savoir ce que l’on cherche et l’imposer.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :