Hommage Orchestral à Dr. Dre, réussite pour l’Orchestre National de Jazz de Montréal

Sur la scène du Monument National, mercredi dernier, avait lieu une soirée électrisante à l’ambiance hip-hop, dans un cadre plutôt classique… Un mélange qui s’annonçait curieux, mais qui se révéla magnifique.

Sous la direction de l’artiste Sly5thAve (Sylvester Uzoma Onyejiaka II) l’orchestre national de jazz de Montréal a exécuté les chansons de l’album The Invisible Man : An Orchestral Tribute to Dr. Dre et le résultat était incroyable. Frissons, larmes et sourires ont été le résultat de la rencontre entre deux genres musicaux bien différents.

ONJM

C’est en 2012 que l’ONJ voit le jour à Montréal. Composé d’instrumentistes talentueux et de chefs d’orchestre réputés, ils œuvrent à faire reconnaître l’importance du jazz dans la culture musicale.

Depuis la fondation de l’orchestre, ils ont donné plus de 50 concerts, réalisé 2 CD et collaboré avec plusieurs artistes nationaux et internationaux.  Un groupe aux talents indéniables dont l’énergie sur scène faisait vibrer la salle de mercredi dernier sur les rythmes populaires tels que California Love, avec feu Tupac Shakur et No Diggity, de Blackstreet avec Dre.

Sly5thAve

De son côté, Sly5thAve n’a pas déçu non plus. L’ancien saxophoniste de Prince du groupe New Power Generation, a offert une direction pleine d’énergie et de passion qui nous transmettait son amour pour la musique. C’est cet artiste prolifique qui est à la tête de l’hommage à Dr Dre, un projet qui a été mis sur pied par l’association à but non lucratif Playing for Change qui se consacre au financement d’une école de musique dans le quartier défavorisé de Brompton à Los Angeles.  

La combinaison des sons classiques de l’ONJ avec la direction de Sly5thAve semblait si naturelle à mes oreilles. Les violons, les percussions, le clavier, et tout le reste des instruments évoquaient avec facilité les chansons que l’on entend fréquemment dans la culture américaine. Ce duo permit de réunir les amateurs de hip-hop et les fans de jazz dans la même pièce, et à mon avis, c’était magnifique.

Bravo pour cette soirée réussie!

Megan Palmer

Laisser un commentaire