Institution montréalaise réputée depuis d’innombrables années, l’Auberge Saint-Gabriel se démarque grâce à son restaurant gastronomique, son service de traiteur et avec son club de type « speakeasy. Une recette gagnante pour en faire l’un des endroits les plus courus de Montréal.

La nouvelle chef de cuisine Audrey Dufresne, anciennement propriétaire du restaurant Montréalais Les trois petits bouchons, a choisi d’axer le menu sur des ingrédients de saison en plus de favoriser des produits locaux du terroir.

Nouvelle Fondue disponible

C’est la semaine dernière que je m’y suis rendue pour découvrir la fondue valaisanne, un nouveau plat disponible depuis le début de la saison estivale, et quelle découverte! Cette fondue est une variante de la fondue suisse, mais on y ajoute un coulis de tomates pour apporter un peu d’acidité et de fraîcheur à ce plat typiquement riche.

Conviviale, réconfortante et délicieuse, la fondue valaisanne est servie avec légumes du jardin, pains et kirsch. Nous avons décidé de commencer avec ce plat en entrée et nous avons été comblés. De plus, notre gentil serveur nous a révélé quelques trucs pour mieux l’apprécier : on la sert avec un thé noir pour faciliter la digestion. On ajoute également du poivre moulu sur notre assiette pour y tremper chaque bouchée question de relever le goût du fromage.

Soirée Réussie

Difficile de sélectionner seulement un coup de cœur parmi les plats dégustés, le loup de mer servi entier avec salicorne et herbes fraîches prolongeait notre soirée en beauté. À ce plat s’est ajoutée une succulente entrée de pieuvre grillée à la sauce Romesco rappelant les saveurs méditerranéennes.

Merci à notre serveur Jean-Benoît qui nous a proposé un accord mets et vins en parfaite harmonie avec les plats en plus de nous offrir un service sympathique et professionnel. Le restaurant de l’Auberge Saint-Gabriel ne nous a pas seulement charmé avec son menu impeccable et son service, mais aussi par son décor chic à l’ambiance feutrée, parfait pour accueillir vos prochaines sorties.

Megan Palmer

1 Comment

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :