Une grande exposition consacrée à ses créations et à ses inspirations à l’affiche dès le 24 octobre.

Dès le 24 octobre et jusqu’au 26 avril 2020, le Musée McCord présente l’exposition Jean-Claude Poitras – Mode et inspirations, consacrée au célèbre créateur de mode, figure emblématique du prêt-à-porter québécois et canadien. Réalisée en collaboration avec le Musée de la civilisation, cette exposition invite à plonger dans l’univers singulier du créateur et à découvrir ses sources d’inspiration. 

Jean-Claude Poitras a créé ses collections avec une sensibilité qu’il attribue ouvertement à des expériences de vie marquantes. Ses souvenirs d’enfance, le glamour du cinéma et de ses muses, sans oublier ses nombreux voyages, n’ont jamais cessé de nourrir sa démarche créatrice. Jean-Claude Poitras – Mode et inspirations convie le public à rencontrer l’homme derrière le créateur, lequel a consacré sa carrière à la mode sur trois décennies, des années 1970 aux années 2000. 

Dès son plus jeune âge, Jean-Claude Poitras est interpellé par les textures, le mouvement des tissus, leur nature et leur couleur. Son instinct créatif prend racine dans les réminiscences de l’enfance, marquées par sa famille, l’église et ses rituels. Depuis toujours, Poitras entretient aussi une véritable histoire d’amour avec le septième art. Marilyn Monroe, Marlene Dietrich et Audrey Hepburn nourrissent sa création, tout comme Jeanne Moreau, Anouk Aimée et plusieurs autres figures mythiques du cinéma hollywoodien et français. À la longue liste s’ajoutent différentes personnalités publiques québécoises, dont certaines sont devenues des amies et ambassadrices de sa marque, telles que Lisette Lapointe, Mila Mulroney, Liza Frulla, Andrée Lachapelle, Louise Deschâtelets et plus particulièrement Colette Chicoine, sa muse incontestée. À travers l’exposition, Poitras nous fait également voyager au rythme de ses nombreux périples qui stimulent son imaginaire. Sa carrière l’a en effet mené aux quatre coins du monde : Japon, Hong Kong, Italie, Afrique et Asie du Sud-Est. De cette passion, il en rapportera de nouveaux textiles, couleurs et imprimés.

 

Ainsi l’exposition réunit-elle près de 130 artefacts issus des dons de Jean-Claude Poitras au Musée McCord et au Musée de la civilisation, effectués entre 2001 et 2017, soit des vêtements, des accessoires, des croquis, des photographies, des objets personnels, de la correspondance amoureuse, des publicités et affiches de défilés de l’époque. 

 

« Jean-Claude Poitras figure parmi les créateurs de mode contemporains les plus célébrés et admirés au Québec. Son œuvre a laissé un legs inestimable à notre imaginaire collectif et a inspiré plusieurs générations de designers, explique Suzanne Sauvage, présidente et chef de la direction du Musée McCord. La mode étant au cœur de la mission du Musée McCord, il était tout à fait à propos de rendre hommage à ce grand homme d’ici, aimé tant pour son talent que pour sa personnalité attachante. » 

 

« Pendant plus de trente ans, Jean-Claude Poitras a influencé la mode québécoise grâce à sa griffe distinctive, à son savoir-faire exceptionnel et à sa démarche artistique intuitive et sensible. Pour lui, la mode est une forme d’art qui fait partie de nos vies et qui est le reflet de qui nous sommes. Il était donc tout naturel que les deux institutions muséales qui conservent une grande partie de son merveilleux travail unissent leurs efforts pour présenter, tant à Québec qu’à Montréal, une mise en valeur de ses plus belles créations», affirme Stéphan La Roche, directeur général du Musée de la civilisation.

 

Un créateur maintes fois primé

Jean-Claude Poitras célèbre cette année son 70e anniversaire de naissance. Après des études en création de mode à l’École des métiers commerciaux et en graphisme au Studio Salette, il ouvre en 1972 son premier atelier dans le Vieux-Montréal et amorce alors une longue carrière. Ses créations lui valent de nombreux prix, dont le Fil d’or de Monte-Carlo en 1989, et deux Griffes d’Or au Québec en 1991. Il reçoit le titre de membre de l’Ordre du Canada en 1995, pour être ensuite nommé chevalier de l’Ordre national du Québec en 1996, puis officier en 2012. À l’automne 2019, il s’est vu décerner le prix « Ernest-Cormier », l’un des huit Prix du Québec en culture, la plus haute distinction offerte par le Gouvernement du Québec. C’est le premier créateur de mode à recevoir ces honneurs dans la catégorie Aménagement du territoire, architecture et design.

 

« Cette année marque un moment charnière pour moi, d’abord parce que je change de décennie, mais aussi parce que cette exposition me permet de poser un regard sur mes trente ans de carrière en tant que créateur de mode. Je me souviens pendant que je vis. Avec le recul, je réalise à quel point la mode québécoise était peu connue il y a quelques années et combien nous avons progressé depuis. Je suis fier d’avoir marqué cette période faste pour le Québec et d’avoir habillé tant de femmes et d’hommes avec une passion qui m’anime encore et toujours », raconte Jean-Claude Poitras.

Source : Marelle Communications

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :