C’est une histoire qui commence à l’adolescence lorsque j’ai entendu ma mère, mentionné à son amie Fleurise :

 » Es-tu au courant que les enfants de riches, reçoivent toujours un ourson à la naissance  »

À cette époque, les riches et les Anglais de Montréal possédaient la même culture financière. À cet instant, j’ai senti une forme d’injustice. Depuis mes 13 ans, je me tourne toujours vers celui qui semble le plus négligé à l’intérieur, d’un groupe.

J’avais presque quarante ans lors d’un voyage, au pays des riches-anglais, lorsque j’ai demandé à mon conjoint, de m’offrir un ourson. Lucas est devenu mon meilleur ami. Il est auprès de moi depuis au moins trente ans et cette présence bien agréable, peut parfois être difficile à comprendre…

Il m’accompagne dans presque tous mes déplacements. Monsieur, le portier de l’hôtel Château Frontenac dans la belle ville de Québec n’a aucun problème à le reconnaître. Lucas a son siège d’enfant dans ma voiture et sa poussette est toujours dans le coffre. En plus, il possède une balançoire sur ma terrasse. De cette peluche est née un personnage que les enfants adorent.

Lors de son anniversaire, la fête a débuté à 10:00 heures en mangeant des bonbons. Les parents étaient sans connaissance. Comme hôtesse, je souhaitais offrir au fêté ainsi qu’à ses nombreux amis des gâteries qui se retrouvent chez les aînées. Pour sa journée d’anniversaire, monsieur Lucas a voulu s’habiller de rose et en robe. Au fil des ans, il est devenu une présence importante pour tout mon entourage enfantin ainsi que pour certains adulte avertis…

À la garderie où nous nous rendons deux jours, par semaine; les enfants aiment beaucoup l’ami Lucas qui vient se promener dans la forêt de Gruffalo, située derrière le Chalet Pauline Vanier à Saint-Sauveur-des-Monts dans nos Belles Laurentides. Nous rencontrons des adultes qui ont le sourire aux lèvres, en nous voyant. Lucas adore se promener dans le « taxibus » de Françoise, la directrice de la garderie. Notre douce directrice est une inspiration pour tous. Elle est allée aux chutes du Niagara, courir son premier marathon de 42.6 kms, en octobre dernier. Une petite, pas possible, que ma « fiffille ». Elle vise souvent le maximum dans ses relations. Pour nous, elle est un ange rien de moins. Pour moi, c’est la fille rêvée. Elle possède un cœur gros comme le ciel d’Italie et ses recettes sont toujours savoureuses et un peu épicées. Les enfants aiment bien manger « le Mexicain ». Dans nos assiettes, nous retrouvons beaucoup d’amour et les enfants : Annabelle, Samuel, Alexis, Harmonie, Élie et Éléanor prennent plaisir à lui dire : « c’est succulent, Fannffoise ». Succulent est tellement plus facile à prononcer, pour nos petits Oiseaux.

Auprès de mon ourson, je conserve mon cœur d’enfant en excellente santé ainsi que mon cœur d’aînée au chaud. À l’occasion, les enfants viennent me visiter et trouvent étonnant de voir tant de peluches chez une grande personne. Lorsque décembre arrive, ma collection d’oursons réservée aux temps des fêtes est invitée à prendre place au grand salon et c’est féérique ! 

Un jour, je serai beaucoup plus âgée et j’ai la certitude que des personnes bizarres, diront : « elle a développé des problèmes cognitifs bien jeune, notre Nonna ». Et…de mon là-Haut, je rirai aux éclats. Notre ami St-Exupéry écrivait « les adultes sont parfois bizarres » !

Aujourd’hui, je sentais le besoin et le goût de partager, cette douce folie afin de vous inciter à vous gâter. La recette est simple et tellement efficace. Peu importe l’occasion qui se présente, offrez un ourson à un enfant ou à un adulte au cœur d’enfant brisé. Ils sont tellement nombreux ces adultes, aux cœurs bleus. Actuellement, c’est le meilleur remède en vente, sur les tablettes de nos marchands locaux…

Je vous souhaite de bons moments en famille, de joyeuses fêtes en bonne compagnie que vous soyez deux ou seule.

Pour ma part, je serai en présence de mes oursons et de mes nombreuses chandelles à rêver aux fêtes d’antan; lorsque mon frère Michou, était vivant et présent. Cette année, il sera remplacé par son nouveau, petit-fils Charles, un cadeau pour un 25 décembre (fête de Michel).

Nous vous embrassons tendrement,

Lucas et sa Nonna Maddalena.

xoxo

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :